Embassy of Mongolia in France

Embassy of Mongolia

  • A- A A+
  • Flux RSS
  • Suivez nous sur twitter
  • Pourquoi Rubrouck est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

    image2_1-4280856

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/pourquoi-rubrouck-est-il-plus-beaux-villages-du-nord-pas-calais-1680252.html 

    Un petit coin de Flandres et de Mongolie dans le Nord. Nous voilà dans le joli village de Rubrouck avec ses 1000 habitants, son église-halle, ses ruelles et ses promenades. Un des plux beaux du Nord Pas-de-Calais.

    C’est où Rubrouck ?

    Rubrouck appartient au canton de Wormhout. Pour y aller à pied ou en vélo, sachez que le village se situe à 10 kilomètres de la gare d’Esquelbecq ou 15 de celle de Saint-Omer. Si vous prenez votre voiture, il vous faudra parcourir 69 kilomètres depuis Lille, 30 depuis Dunkerque et 8 811 depuis Oulan Bator, capitale de la Mongolie.
     

    Ce qu’il faut savoir sur Rubrouck

    Rubrouck, est un village du Moyen-âge, dont le nom a une consonance flamande. Tout d’abord composé du vieux mot flamand « ru » ou « ruw » qui signifie « brousailleux » puis du mot « brouck » ou « broeck » qui correspond à « marais », Rubrouck semble donc avoir été un village de « terre marécageuse ».
     

    Une histoire moyenâgeuse qui nous renvoie au temps des croisades : c’est le roi Louis IX  qui demande à frère Guillaume, un natif de Rubrouck, de partir en Mongolie pour y évangéliser les habitants du pays. Nous sommes en 1253, ce frère franciscain prend alors la route à pied et à cheval pour découvrir le monde Tartare et rencontrer l’empereur Mongku. 

    Deux ans de voyage et 16 000 kilomètres parcourus font de lui l’un des premiers grands découvreurs. Il consignera ses découvertes et observations du monde dans un compte-rendu détaillé au roi, disponible dans l’ouvrage Voyage dans l’empire mongol.

    Les incontournables de Rubrouck

    L’église Saint-Sylvestre
     Au centre du village, nul ne peut manquer cette imposante Hallerkerque (église-halle). L’église Saint-Sylvestre date du XVIe siècle et est composée d’une tour massive de style gothique de 40 mètres qui se termine par une courte flèche. 

    Au nord, une tourelle polygonale abrite l’escalier en colimaçon qui donne accès aux étages de la tour. « Van boven tot beneden zyn hondertvijfig treden »,  » De haut en bas, il y a 150 marches », nous révèle une inscription dans la cage d’escalier. 
     La maison Moreel

    Juste à côté, dans le chemin de la procession, se trouve un ensemble d’immeubles qui s’étend de l’estaminet « Café de la mairie » à la maison Moreel. Autrefois, il s’agissait d’une seule propriété bâtie au XVIIe siècle. Cet édifice se composait alors d’une habitation, de granges et d’écuries.

    Si vous observez bien la façade de la maison Moreel, vous pourrez remarquer des figures originales riantes ou grimaçantes.
     
     D’oude hofstee ou vieille ferme-manoir 

    Les fondations de cette ancienne ferme datent du XVe siècle, du temps de la seigneurie de Belhof. La d’oude hofstee est entourée de fossés aux fonctions de drainage et la propriété est entourée d’un rideau végétal composé de prunelliers, de sureaux et de chênes centenaires. 

    D’oude pastorie

    La d’oude pastorie est un ancien presbytère, habité jusqu’en 1998 par l’ancien curée du village, il abrite désormais la mairie de Rubrouck.
     

    Une curiosité à ne pas manquer à Rubrouck

    La maison Guillaume de Rubrouck est un musée consacré à la vie de Guillaume de Rubrouck ainsi qu’à la Mongolie. Une yourte, des meubles, des jouets et des vêtements permettent aux visiteurs de découvrir la vie quotidienne des nomades des grandes steppes.

    Tous ces objets ont été offerts par le village mongol Bulgan avec lequel Rubrouck est jumelé depuis 1994. Tous les deux ans, Rubrouck organise un Naadam. Cette « fête aux trois jeux virils » est un temps d’invitation où les villageois des deux pays présentent et échangent leurs coutumes.

    Cette année, pour fêter le jumelage et le 25e anniversaire du géant du village à l’effigie de Guillaume de Rubrouck, une grande fête est organisée le 14 juillet. Au programme, l’inauguration du nouveau musée et le défilé de 25 géants venant de toute la région.

    Des balades à Rubrouck

     Le circuit des mares propose de découvrir le secteur traditionnel de la Flandre et de la vallée de l’Yser autour de Rubrouck. Deux circuits pédestres de 7 ou 10 kilomètres permettent d’observer les mares prairiales, saules têtards, reliquats de bocage, oiseaux en tout genre, maisons flamandes ou signes runiques.