Embassy of Mongolia in France

Embassy of Mongolia

  • A- A A+
  • Flux RSS
  • Suivez nous sur twitter
  • Soirée France-Asie sur la Mongolie le 7 novembre

    IMG_1010

    L’association France-Asie, présidée par Jean-Marie Cambacérès, ancien député, a organisé le 7 novembre une soirée-débat sur la Mongolie à l’hôtel Raphaël. L’invité d’honneur était S.E. M. Avirmid Battur, ancien ministre, ambassadeur de Mongolie en France. Ce dernier était accompagné de deux collaborateurs.

     

    Après une introduction du président Jean-Marie Cambacérès,

    l’ambassadeur, dans un français parfait, a présenté son pays et les relations bilatérales franco-mongoles pendant une demi-heure devant un assistance nombreuse et plusieurs personnalités notamment Gérard Chesnel ancien ambassadeur et vice-président de France-Asie et le président Olivier Giscard d’Estaing.

    Il a donné beaucoup de chiffres et commenté plusieurs tableaux qui étaient projetés sur écran.

    La Mongolie est un pays d’Asie du nord-est, avec 3 millions d’habitants, très vaste (3 fois la France) mais enclavé entre la Russie et la Chine, sans façade maritime. Il est riche en minerais et métaux rares. Son économie a connu des moments difficiles au moment de la baisse du prix des matières premières mais se trouve maintenant à nouveau dans une phase ascendante. Une autre richesse et celle de l’élevage extensif de plusieurs dizaines de millions de têtes de bétail, surtout des ovins.

    Les relations entre la France et la Mongolie ont été jugées bonnes par l’ambassadeur, mais ce dernier souhaiterait que plus d’entreprises françaises investissent dans son pays et qu’un jour un Président de la République Française aille en Mongolie.

    Florence Arnoux, vice-présidente (chargée de l’international) de la société CIS, apporta le témoignage d’une entreprise française (de Marseille) spécialisée dans la gestion des bases de vie en milieu extrême et qui a une implantation importante dans le sud de la Mongolie.

    S Ex Battur a ensuite répondu pendant une demi-heure aux questions de la salle qui ont porté aussi bien sur les questions économiques, culturelles que sur la diplomatie et la défense.

     

    Ensuite les discussions se sont poursuivies tard dans une excellente ambiance autour d’un verre de l’amitié. Trois ou quatre dirigeants de PME ont pris des rendez-vous avec l’ambassadeur pour avoir plus de renseignements sur les conditions d’investissements et de commerce avec la Mongolie.

    Profitant de l’autre « casquette » de Jean-Marie Cambacérès, à savoir président de la Section des Affaires Européennes et Internationales du CESE, S.E. M. Battur a souhaité organiser une réunion de travail avant la fin de l’année pour mieux connaître le rôle et le fonctionnement du CESE en France et examiner l’éventualité d’une création d’une institution similaire en Mongolie.

    lektsé